Sélection de whiskies vieillis en fût de rhum 

Whisky vieilli en fût de rhum, qu’est-ce que ça vaut ? 

L’idée du whisky vieilli en fût de rhum est simple. Prenez un whisky traditionnel et laissez-le reposer pendant un certain temps dans des fûts qui ont auparavant contenu du rhum. Le résultat ? Une fusion audacieuse des caractéristiques du whisky et des nuances subtiles du rhum.

Dès la première gorgée, vous pourrez noter une profondeur supplémentaire, une touche sucrée, fruitée, parfois même épicée, qui vient complimenter le profil classique du whisky. C’est comme si on avait jeté un pont entre les Highlands écossaises et les plages ensoleillées des Caraïbes. Et franchement, c’est un pont que nous sommes plus qu’heureux de traverser !

Sélection de bons whiskies vieillis en fût de rhum

Balvenie 14 ans

Ah, le Balvenie 14 ans ! Quelle pépite ! Lorsqu’on pense whisky vieilli en fût de rhum, cette bouteille nous vient immédiatement à l’esprit. Et pour cause, elle est souvent citée comme référence dans cette catégorie.

Si vous consultez le Journal du Whisky, vous remarquerez que cette bouteille figure dans les classements (voir le site). Ce n’est pas un mince exploit, considérant la pléthore de whiskies disponibles sur le marché. 

Spécificités de la bouteille : Le Balvenie 14 ans a subi un vieillissement en fûts traditionnels avant d’être transféré dans des fûts de rhum des Caraïbes pour une période finale de maturation. Cette étape lui confère ses notes distinctes et son caractère unique.

Avis général : Doux, riche, avec une profondeur que seul un passage par le fût de rhum peut offrir. C’est un whisky complexe qui séduira à la fois les amateurs de rhum et les aficionados du whisky. Un vrai chef-d’œuvre d’équilibre !

Nez : Le premier contact olfactif dévoile des arômes de fruits tropicaux, une touche de banane et de coco, et un soupçon de caramel. C’est une invitation au voyage, une promesse de délices à venir.

Bouche : La première gorgée est une explosion de saveurs. Les notes fruitées du nez se confirment, agrémentées d’une pointe d’épices douces. La finale est longue, chaleureuse, avec un rappel du doux sucre du rhum qui persiste agréablement.

Teeling Whisky Small Batch

Le Teeling Whisky Small Batch est un mélange unique de whiskies maltés et non maltés, le tout vieilli dans d’anciens fûts de rhum. Une fois le processus de maturation terminé, les whiskies sont assemblés pour obtenir cet élixir exceptionnel. Le fait d’utiliser des fûts de rhum apporte une touche distinctive qui le différencie des autres whiskies irlandais.

Avis général : Il est vivant, vibrant et incroyablement rafraîchissant. La richesse des saveurs qu’il offre est un témoignage du savoir-faire de Teeling et de leur désir d’innovation. Ce whisky est une réussite, offrant une harmonie parfaite entre le profil doux et crémeux du whisky irlandais et les notes sucrées du rhum.

Nez : Des effluves de vanille et de crème brûlée surgissent en premier, suivies de près par des arômes de fruits à noyau mûrs, notamment la pêche et l’abricot. Un fond épicé et boisé rappelle subtilement son passage dans le fût de rhum.

Bouche : L’entrée en bouche est douce, presque veloutée. On découvre des saveurs de miel, de fruits secs et d’épices douces, le tout rehaussé d’une pointe citronnée. La finale, persistante, nous laisse avec une agréable sensation de chaleur et de douceur sucrée.

Glenfiddich 21 ans Reserva Rum Cask Finish

Cette expression de Glenfiddich a vieilli pendant 21 longues années, ce qui en soi est déjà remarquable. Mais ce qui la rend vraiment unique, c’est la dernière étape de sa maturation : un séjour dans des fûts de rhum des Caraïbes. Ce finish apporte une complexité supplémentaire, enjolivant le profil déjà riche de ce whisky.

Avis général : Nous sommes en présence d’une œuvre d’art liquide. Sa maturité, sa profondeur et sa complexité sont tout simplement époustouflantes. Le passage dans le fût de rhum lui confère des notes exotiques, ajoutant une dimension intrigante à chaque gorgée.

Nez : Imaginez une symphonie olfactive de fruits secs, de banane mûre, de toffee et de figue, agrémentée d’une pointe de tabac et de cuir. C’est riche, c’est envoûtant, c’est une invitation à plonger dans le verre.

Bouche : L’attaque est douce, presque caressante. Rapidement, les saveurs se développent, offrant des notes de mélasse, de fruits confits, et d’épices douces. Le chêne est présent, témoignant de ses années de maturation, mais toujours en harmonie avec les notes plus sucrées et fruitées. La finale est longue, élégante, laissant des traces de chocolat noir et de café.

Quelle est la différence entre le rhum et le whisky ?

Origines et histoire

Rhum : Originaire des Caraïbes, le rhum est issu de la canne à sucre. Il était autrefois la boisson des pirates et des marins. Chaque île, chaque région a sa propre version du rhum, avec des variations dans la production, le vieillissement et le goût.

Whisky (ou whiskey, selon la région) : Il trouve ses racines en Écosse, en Irlande et, plus tard, aux États-Unis. Le whisky est fabriqué à partir de grains, dont l’orge, le maïs, le seigle et le blé. Tout comme le rhum, il y a une riche diversité selon les régions, chacune offrant sa propre interprétation de ce spiritueux.

Ingrédient principal 

Rhum : Il est produit à partir de la canne à sucre, que ce soit directement du jus de canne ou des sous-produits tels que la mélasse.

Whisky : Il est fabriqué à partir de grains maltés ou non maltés, selon la variété et la région de production.

Processus de distillation

Rhum : La méthode varie selon la région, mais la distillation se fait généralement dans des alambics à colonne ou à repasse.

Whisky : Il est généralement distillé deux ou trois fois (selon qu’il soit écossais ou irlandais) et cela se fait souvent dans des alambics en cuivre.

Vieillissement

Les deux spiritueux sont vieillis en fûts, mais la durée et le type de fûts peuvent varier. Le rhum est souvent vieilli dans des climats plus chauds, ce qui accélère le processus, tandis que le whisky peut être vieilli pendant des décennies dans des climats plus froids.

Saveurs 

Rhum : Les saveurs sont généralement plus sucrées et fruitées, avec des notes de caramel, de vanille, d’épices et parfois de fruits tropicaux.

Whisky : Le profil gustatif peut varier énormément, mais attendez-vous à des notes de tourbe, de céréales, de fruits secs, de vanille, d’épices et parfois de fumée.

Bonus, cocktail rhum whisky : Le Rhisky Cocktail 

Oui, nous avons joué un peu avec les mots « rhum » et « whisky » pour donner naissance à « Rhisky » – un cocktail audacieux, riche et absolument envoûtant.

Ingrédients :

  • 30 ml de rhum agricole de la Martinique (bien sûr!)
  • 30 ml de whisky (un Scotch ou un bourbon doux fonctionne à merveille)
  • 15 ml de sirop de sucre
  • 2-3 traits d’Angostura bitters
  • Zeste d’orange pour garnir

Instructions :

  1. Remplissez un verre à mélange avec des glaçons.
  2. Versez le rhum, le whisky, le sirop de sucre et l’Angostura bitters.
  3. Mélangez bien jusqu’à ce que le mélange soit bien refroidi.
  4. Filtrez le mélange dans un verre à whisky rempli de glaçons.
  5. Garnissez avec un zeste d’orange, en prenant soin de le presser légèrement au-dessus du verre pour libérer ses huiles essentielles.
  6. Asseyez-vous, savourez et laissez ce mélange unique vous transporter.

Il y a quelque temps, lors d’une de nos soirées de dégustation, l’idée de mélanger rhum et whisky nous est apparue comme une évidence. Après quelques essais (et quelques verres, soyons honnêtes), le Rhisky Cocktail est né. Et quel bonheur ! Il a ce côté riche et sucré du rhum, contrebalancé par la profondeur et la complexité du whisky. Le zeste d’orange ajoute cette petite touche finale qui fait toute la différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *